Les relations amoureuses en corée 1/2.

Etes vous prêts pour le Game of Thrones du dating? j’ai mis à profit mon petit crew de copines étrangères qui sont ma source intarissable de potins amoureux!

Je tiens à commencer en rappelant que moi, mon chéri est bien français mais je vous parle aujourd’hui des relations amoureuse AVEC DES CORÉENS.

Ma position neutre d'observatrice au sujet des relations amoureuses ici me met aux premières loges pour en parler avec autant de détachement que possible! 

Le sujet est très long alors je vais le scinder en deux, pour commencer on va parler de l’idéal coréen et ensuite nous parlerons de celles et ceux qui décrochent le saints graal #coupleInternational!

PARTIE I : I want a korean husband!

Essayons de prendre mon article au second degré, tout en retirant du sérieux. Je vais vous parler de comportements qui peuvent être dictés par des hormones frémissantes, un jeune âge et/ou un manque de réflexion sur le sujet et ça peut nous arriver à tous.

Néanmoins, c’est en, en parlant que l’on évolue.

Pour illustrer mes propos je vous laisse avec des screens de messages instagram reçus par des copines occidentales en couple (et même mariées pour certaines) avec des coréens. J’ai volontairement choisi de ne pas mettre les plus choquants car le but n’est pas non plus d’afficher des individus.

Je pense que vous voyez déjà où je veux en venir, et ça ne plait sans doute pas à une partie d’entre vous.

Une bonne partie des étrangères, pas toutes mais beaucoup, arrive en Corée avec une image des hommes coréens construite par l’un des seuls médias qui les représentent et auquel nous avons accès en occident : les dramas.

Posez la question à une coréenne et elle pourra facilement vous expliquer à quel point les hommes coréens sont différents de l’image donnée, en comparaison, le gouffre est le même entre le français lambda et le prince Philippe qui danse dans sa forêt avec la belle au bois dormant.

Je ne viendrais pas vous faire la morale sur vos préférences esthétiques tant que vous n’allez pas aussi loin que Yann Moix, mais je soulèverais quand même l’idée que fantasmer sur une nationalité est assez naïf si ce fantasme nait du comportement qu’ont les hommes dans les médias coréens.

Je rappellerais aussi que la Corée du Sud est l’un des pays où la chirurgie esthétique est pratiquée le plus fréquemment et ce, aussi bien pour les hommes que pour les femmes et qu’après deux ans de vie sur place, j’annonce qu’il y a de très beaux hommes mais 99% des coréens ne ressemblent pas DU TOUT aux acteurs et aux Idols qui sont pour la majorité 100% plastique.

De plus, vous n’aimeriez pas que votre chéri s’intéresse à vous pour votre nationalité ou vous voit comme une façon de rester en France, si?

Le rêve pour certaines va très loin et même si je trouve adorable que la maman des messages envisage un déménagement pour aider sa fille à vivre ses rêves à fond, je remets quand même en cause le rêve en lui même qui est de fonder une famille dans un pays où la jeune fille n’avait encore jamais mis les pieds et son modele familial l’y encourage! Les commentaires conseillaient tous (et je suis d’accord) de faire d’abord un voyage en amont et de ne pas rêver d’un coréen mais simplement de quelqu’un de sincère qui nous aime et que l’on aime.

On s’y attendait un peu de toute façon n’est ce pas? Apres tout on a beau rêver, on le sait tous que les séries ne reflètent pas la vérité. Ce qu’on sait moins, c’est qu’en temps qu’étrangers on part avec beaucoup plus de chances de tomber sur un Raspoutine plutôt que sur le prince charmant en Corée!

Nous avons déjà parlé de discrimination sur le blog donc je n’y reviendrai pas en détail mais je résumerai tout de même en disant que les personnes qui ne sont pas coréennes ne sont pas intégrées et considérées de la même façon dans la société coréenne.

La discrimination des étrangers entraine une conséquence assez prévisible: la majorité des coréens n’envisage pas de se marier avec un ou une étrangère, par « gout » par pression sociale ou par choix des parents (qui sont souvent très réfractaires en raison de leur éducation plus traditionnelle).

Non, cette déclaration n’est pas un cas isolé, jetez un oeil au groupe Facebook « expat Women in korea » et vous verrez passer des histoires d’amour contrariées beaucoup trop souvent.

Pire que ça, l’ambassade de France en Corée vous met officiellement en garde contre une triste réalité que personne n’a l’envie ou la force de crier sur les réseaux sociaux : Ici un lien vers leur page.

J’insiste sur cette phrase « les services consulaires sont informés de manière RECURRENTE de faits d’usage de GHB (drogue du viol) ».

On ne pourra JAMAIS reprocher aux filles et garçons victimes de ces viols de ne pas vouloir en parler publiquement mais comme finalement personne n’en parle, personne ne le sait. Avant d’arriver en Corée. C’est assez triste d’avoir moins de chances de vous faire voler quelque chose que de vous faire violer vous ne trouvez pas?

Des copines me disent avoir été bousculées ou mal traitées par des coréennes en club (« voleuses d’hommes »), une amie coréenne mariée à un américain m’a avoué avoir été harcelée dans la rue en étant au bras de son compagnon par des hommes disant qu’elle était salie parce qu’elle fréquentait un blanc.

Bien que je dirais que la plupart des coréens ne sont pas véritablement racistes (plutôt ils ne se posent pas la question), la majorité ne pensera même pas à l’idée d’initier une relation avec un étranger. De fait, le plus souvent, les coréens n’ont AUCUN étranger dans leur entourage. (je rappelle qu’il n’y a que 3000 français en Corée contre 50 MILLIONS de coréens, en comparaison il y a 400 000 français juste au Quebec alors qu’il y a 37 millions de canadiens dans le pays entier)

Comme les contacts entre coréens et étrangers sont limités les relations ne se créent tout simplement pas spontanément la plupart du temps SAUF coup du destin (et là, c’est beau, très beau).

Par conséquent, les coréens qui entrent en contact avec des étrangers (plus encore des étrangères) le font avec une idée en tête et souvent, de mauvaises intentions. Nous sommes très loin du romantisme des dramas.

Certains bars et quartiers de Séoul sont bien connus pour les rencontres entre étrangers et coréens (AHA? vous êtes curieux? vous ne les aurez pas par moi :p), les applications linguistiques créent des couples autant qu’elles brisent des coeurs et enfin, très populaire en ce moment, Tinder (et autres app de rencontre) fait des ravages.

Le problème avec ces modes de rencontres est qu’il est facile pour des coréens souhaitant abuser des rêves de certaines jeunes femmes d’en profiter. Ainsi, en parlant aux étrangères de diverses nationalités en Corée, vous verrez que presque toutes ont de sacrées histoires à base de tromperies, double vie, « chasse à l’étrangère » et petit copain qui disparait du jour au lendemain.

Vous voulez savoir à quel point la chasse à l’étrangère est populaire? elle a un nom «  백마 타다  » qui signifie « chevaucher le cheval blanc » je pense que je n’ai pas besoin de vous l’expliquer.

Il n’est pas question de dire que les français sont des merveilles en relation amoureuse, non, mais le français ne vous abordera pas en pensant que vous êtes une femme facile parce que vous n’êtes pas coréennes ou pour avoir une maitresse occidentale (car forcément elle sera la reine du Kamasutra)! Si au moins les fuckboys coréens étaient honnêtes chacune ferait son choix (car se faire plaisir est très bien également), malheureusement la plupart vous feront croire qu’ils sont fous amoureux de vous pour obtenir une nuit à l’hôtel.

Loin de moi l’idée de vous décourager de rencontrer des coréens, je connais des couples mixtes très heureux et j’en parlerai dans le second article car ces histoires méritent leur moment de gloire! Je vous demande juste de faire attention à vous, si vous voulez vous amuser avec des garçons de passage, je vous soutiens pleinement, mais faites juste attention à ne pas vous réveiller dans une chambre d’hôtel, seule, sans aucun souvenir de la veille (et j’ai au moins trois connaissances à qui c’est arrivé, dont une avec un garçon qui échangeait avec elle depuis des mois.).

2 réflexions au sujet de « Les relations amoureuses en corée 1/2. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s