Une expatriée en vacances à la maison!

Salut les Germaines,

Ça fait quelque temps que je n’ai pas écrit ici, même si je reste régulière sur Instagram, je ne vous abandonne pas, je mettais juste en place un petit projet professionnel entre temps! J’ai écrit pour le site expat.com un petit guide de l’expatriation à Séoul en 18 articles, mais, me voilà de retour!

Je ne vous écris pas de Séoul mais de Paris, (pas exactement Paris en vérité mais nous aborderons ce point un peu plus tard), alors quoi de plus logique que de vous parler de ce retour temporaire?
Pourquoi? Et bien parce qu’être en vacances, chez vous, ça ne ressemble pas tellement à des vacances. J’exagère? Je sur-joue? Pas du tout, je vous explique pourquoi ce mois passé en France est en mi-teinte

  • Tu rentres mais pas chez toi : 

Rentrer en France c’est super mais nous, nous retrouvons sans notre appartement du douzième arrondissement de Paris et ça, ça pique! Nous transitons entre nos différentes familles pendant un mois en essayant d’équilibrer le plus possible les temps de séjours et rien que ça, c’est un casse tête.

  • Tu rentres chez toi, qui n’est pas chez toi, et qui n’est même pas Paris: 

Baaah ouais, l’appartement de Paris est rendu depuis longtemps et nos parents sont en bout de ligne de Transilien (genre 10 kilomètres plus loin c’est la creuse). Les allez retours jusqu’à la capitale, notre maison de coeur prennent tu temps et de l’énergie , en particulier en période de canicule.

  • La nourriture : 

Entendez moi bien, je suis au paradis, je nage dans le fromage, je me noie dans du vin, je me régale de charcuterie. Bon, d’accord, mais j’ai quand même pris une taille de pantalon en moins d’un mois! Comme ça, paisiblement, à coup d’estomac blindé et de grillade enquillées… 
Je vais vous avouer qu’au delà de mes pantalons que j’aime bien et que je compte bien remettre un jour, mon corps est en train de me supplier d’arrêter de le bourrer de calories superflues! Je pose les armes, je m’avoue vaincue, je vais me calmer… sauf pour le fromage, j’aime trop le fromage. Peut être aussi la charcuterie, il n’y en a pas en Corée il faut bien que je me remplisse de souvenirs. Bref on verra plus tard.

  • Les transports : 

C’est. SI. dur. Je pense que depuis mon arrivée je n’ai pas fait un trajet de train tranquille…. Il y a toujours eu des arrêts au milieu de la voie, des retards, des suppressions, une température moyenne approchant celle du soleil et des messieurs sentant bien trop mauvais pour venir de cette planète. Le confort coréen est sournois, il s’installe vite et manque furieusement.

  • L’emploi du temps : 

Vous avez beau être en vacances, les autres non, donc vous courrez à droite, à gauche… pour voir la famille, les copains, les collègues sur des créneaux horaires trop peu nombreux pour satisfaire tout le monde. C’est d’un stress les Germaines!
Je suis fatiguée! Je suis en vacances et je suis fatiguée… est ce les concours de dégustation d’andouillettes? Le surplus de graisse? Les transports? Je ne saurais vous dire mais mes cernes prennent une dimensions planétaire.

Est ce que je regrette cela dit?

Pas un instant, c’est un bonheur de retrouver les gens qu’on aime, de retrouver ma tour Eiffel et la Seine, de boire un verre de vin avec du Neufchâtel en regardant passer les parisiens. Vous savez quoi? J’ai même apprécié me disputer avec le vieux monsieur grincheux de la gare Montparnasse. C’est tout ça Paris.
Il n’empêche que j’ai un peu hâte de rentrer et de reprendre ma vie séoulite et de vous écrire plus souvent!
Je vous embrasse les Germaines, à la française!
Y.P

2 réflexions au sujet de « Une expatriée en vacances à la maison! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s