De Séoul au canada

Hey!

Je n’ai pas écrit ici depuis un certain temps, et il me manque encore des articles sur la Corée mais j’avais quand même envie de vous écrire de façon plus informelle encore que d’habitude.

Nous sommes arrivés au Canada le 14 Aout dernier, depuis presque deux mois donc, mais il a fallu passer par une quatorzaine avant de commencer l’aventure ce qui a rendu l’arrivée dans notre nouveau pays quelque peu lunaire. Imaginez être dans un pays inconnu mais une chambre d’hôtel (qui vous semble familière vu que tous les hôtels se ressemblent un peu).

Depuis que nous sommes à Ottawa je pense à des tas de choses, concernant la Corée, le Canada, la vie en général, c’est assez fou cette tempête de pensées.

Vous êtes quelques uns à m’avoir connue grâce à la Corée du Sud, en tombant sur mon Instagram ou en essayant d’y d’organiser un voyage et je pense que les plus assidus ont senti un refroidissement de ma part envers le pays du matin clair (et oui, clair et non calme), j’en suis la première désolée!

Pour être honnête quand la proposition de mutation de Max est tombée nous avons paniqué et étions prêts à la refuser. Séoul était chez nous, nous nous amusions plutôt bien, notre vie y était construite puis, nous avons réfléchi un instant… Le Canada nous faisait franchement rêver, les buildings nous lassaient… La Corée a été une aventure merveilleuse et je garderai pour toujours de l’amour pour ce pays mais (et oui, MAIS) la période du Corona m’a fait déchanter.

Les 8 derniers mois ont été compliqués pour tout le monde, sans parler des confinements et personnes malades, cette pandémie a remis en question énormément de positions, idées et surtout elle a fait ressortir le meilleur comme le pire chez les gens. Les coréens n’ont pas échappé à la règle et pour nous, le comportement d’une minorité trop présente a fini par nous pousser à faire nos bagages pour le Canada.

Nous avons déjà abordé en gros les sujets qui posaient problème en Corée du Sud, et bien à Séoul en temps qu’étrangers, en période de Corona nous avons subi plus de micro agressions que pendant un an et demi avant la pandémie. Des restaurants, bars, cafés et saunas interdisaient leurs établissements aux étrangers, des médecins refusaient de prendre rendez vous sans meme s’en cacher, des coréens m’ont meme enguirlandée dans la rue pour un masque soit disant mal mis (spoiler : il était bien mis mais ma présence les gênait alors que je n’étais pas sortie du pays depuis des mois avant la pandémie) alors même qu’il n’y avait pas d’obligation d’en porter en extérieur à l’époque…

Les regards se sont fait de moins en moins bienveillants, même dans notre immeuble alors qu’en Corée du Sud les clusters étaient tous d’origine coréenne (au moment de notre départ du moins), les règles d’immigration se durcissent de plus en plus chaque mois et si nous n’étions pas concernés par ces changements (visa diplo)… L’étranger n’est pas le bienvenu et nous ne tenions pas à nous imposer à un pays qui ne veut pas de « nous ».

Je ne vais pas vous mentir, le jour du départ, il n’y a eu ni larmes ni regrets… peut être que ça viendra plus tard, après tout, notre vie en Corée a été amputée d’un an et surtout, notre départ s’est fait en 3 mois. Quand je vois des images de Séoul je pense encore « Home » mais je n’ai pas de tristesse en moi, je dois quand même admettre que je ne réalise pas forcément que je ne peux physiquement pas y retourner en claquant des doigts…

L’automne au Canada a déjà volé mon coeur!

Je ne remercierai jamais assez la Corée, ce que j’y ai vécu m’a fait renouer avec ma créativité, m’a donné de nouveaux rêves à un moment où les miens s’étaient violemment écrasés. J’ai appris que je valais plus que mon diplôme et que savoir comprendre un arrêt de la Cour de Cassation n’était pas mon seul talent. Je repars plus combative que jamais et plus à l’écoute de ma personne et du bien-être de mon chéri, mille projets (certains professionnels) dans ma sacoche! Je crois que nous avons grandi.

La vie continue et le Canada nous accueille les bras grands ouverts, j’avais oublié que la vie pouvait être aussi facile, aussi douce au quotidien… Vous venez avec nous?

Ce blog restera d’une part axé sur le voyage les découvertes et idées de visites mais j’ai également envie qu’il prenne une tournure plus personnelle, qu’il porte mes engagements personnels et mes réflexions! Il y a tellement à dire, vivre et déconstruire, nos voyages et expatriations me révèlent et m’apprennent beaucoup!

2 réflexions au sujet de « De Séoul au canada »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s